filmpack

Le blog de filmpack

Test du Samsung Galaxy Trend 2 Lite : un smartphone à moins de 80 euros

Modèle entrée de gamme basique, le Galaxy Trend 2 Lite fait partie de la famille « Trend » qui constitue les meilleures ventes de Samsung. Cette version allégée débarque dans les linéaires et Samsung espère bien renouer avec le succès sur un segment de marché très disputé.

Quand un géant de la téléphonie internationale tombe dans les segments de prix inférieurs à 100 euros, il ne faut pas s’attendre à grand-chose. Bien sûr, compte tenu du prix, c’est logique. Mais, en même temps, quand des marques un peu plus confidentielles (Archos pour ne pas la citer) dévoilent des mobiles 4G, quad-core et 720p sur ce même segment (le 45 Helium pour ne pas le citer non plus), difficile de trouver des excuses aux grands noms de la téléphonie.

Cependant, nous avons décidé de remettre au goût du jour notre vision de la politique produit de Samsung avec le Galaxy Trend 2 Lite, smartphone 3G vendu sous la barre des 80 euros. Avec le Galaxy S6, la marque coréenne a su remonter dans notre estime de façon drastique. Alors, pourquoi pas sur l’entrée de gamme ? Sans être vraiment surpris, le Galaxy Trend 2 Lite (que nous appellerons GT2L pour plus de commodité) s’est avéré être décevant sur de nombreux points.

Version allégée d’un téléphone qui l’était déjà, le Galaxy Trend 2 Lite n’est qu’un réchauffé du Galaxy Trend Lite. Avant d’étayer cet avis qui vous parait certainement tranché, observons ensemble la fiche technique ici présente :

dimensions : 121,4 x 62,9 x 10,7 mm
poids : 123 grammes
écran TFT WVGA (800 x 480) de 4 pouces (pour une résolution de 233 pixels par pouce)
chipset Spreadtrum SC8830 dual-core cadencé à 1,2 GHz avec processeur graphique ARM Mali-400 MP
512 Mo de mémoire vive
4 Go de stockage interne (extensible par microSDXC)
connectivité : 3G, WiFi n, ANT+, Bluetooth 4.0, GPS Glonass, radio FM
capteur photo de 3 mégapixels à l’arrière avec flash simple LED, compatible VGA en vidéo
batterie 1500 mAh
un seul port SIM (format microSIM)
Android 4.4.4 KitKat avec surcouche Touchwiz

Si vous vous demandez pourquoi la webcam n’est pas mentionnée, la raison est simple : il n’y en a pas. C’est également le cas de tous les capteurs environnementaux que vous trouvez habituellement en façade : proximité, luminosité, etc. Mais ce n’est pas la seule mauvaise surprise. L’absence de Lollipop est un signe de l’intérêt porté par Samsung à son offre entrée de gamme.

Le design du mobile correspond aux codes de l'entrée de gamme, tout en reprenant certaines lignes de la gamme Galaxy de 2014. Les angles sont arrondis. La coque est d’une grande simplicité. Et l’écran est surmonté d’une surface tactile avec deux touches de navigation (multitâche et retour) entourant le bouton physique typique des mobiles du Coréen.

À l’arrière, les trois éléments notables sont tous rassemblés, les uns à côté des autres : le capteur photo, son flash et le haut-parleur. La coque en polycarbonate se démonte pour accéder à la batterie amovible sous laquelle se trouve l’emplacement pour la microSIM. L’accès à la microSD y est également, mais n’est pas tributaire de l’absence de la source d’énergie.
publié le mardi 25 août à 05:21

Ecrire un commentaire



Tout le monde peut publier un commentaire.